Le crépuscule des mensonges de Christophe COQUIN

zenitudeprofonde-crépuscule-des-mensonges

J’ai évoqué ce roman dans ma dernière chronique littéraire pour Femmes références et je vous le recommande plus particulièrement.

Synopsis:

12 juillet 1942. Paris sous l’occupation.

Vincent, jeune barman dans un club de Pigalle réservé aux hommes vit son quotidien dans une totale insouciance en tentant d’oublier son passé.

Il y croise Esther, mère juive qui élève seule sa fille Léa,  Maguy, ancienne tenancière de bordel, Frantz, officier de la Luftwaffe qui ne supporte plus le parti Nazi autant qu’il ne supporte plus sa détestable épouse Greta, Simon et bien d’autres…

Mais à cinq jours d’une rafle, tous vont, pour tenter de survivre, pour protéger ceux qu’ils aiment ou par vengeance, dévoiler des vérités et avouer leurs mensonges qu’ils espéraient laisser derrière eux.

Aucun  n’imagine alors les conséquences de ses aveux…

Ce roman m’a rappelé  « Un été 44 »  et la pièce A tort ou à raison de Ronald Harwood remarquablement jouée par Michel Bouquet….

Si comme moi vous appréciez les romans ayant pour toile de fond des passages important de l’histoire, le Crépuscule des Mensonges vous tiendra en haleine de la première à la dernière ligne !

Un roman captivant !

Infos pratiques :

Le Crépuscule des Mensonges de Christophe COQUIN

238 pages

Isbn : 978-1-326-87510-7

Disponible sur www.lulu.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s