La Mort est une Femme comme les autres de Marie Pavlenko

Imaginez un monde où personne ne s’éteint. 

Imaginez un service palliatif où personne ne succombe. Imaginez un univers où la mort en a ras la faux et fait un burn out….

Première scène du roman

(Cette fameuse « Situation initiale » comme je le répète inlassablement à mes élèves):

«Je vous promets qu’elle ne souffrira pas. Nous avons injecté un puissant somnifère dans sa perfusion. Nous allons débrancher son respirateur et elle s’endormira pour toujours, en paix […] c’est le moment des adieux… » […]

Nous sommes dans un hôpital, plus précisément dans une unité de soins palliatifs, où une partie des membres de la famille se trouve au chevet de la grand-mère.

Sur l’écran de son portable l’ado écrit […] : « ça y est, elle est débranchée, t’as bien fait de ne pas venir, maman est trop mal… »[…]

Cinq heures plus tard, femme et infirmière se dévisagent toujours …

et l’ado textote :

«Mémé tient bon, je répète Mémé tient bon..

Le ton du roman est donné, je ne vous en dirai pas plus mais moi j’ai adoré !

Infos pratiques
La mort est une femme comme les autres
Marie Pavlenko
Paru le 7 octobre 2015 aux Éditions Pygmalion
ISBN : 2756417769

2 réflexions au sujet de « La Mort est une Femme comme les autres de Marie Pavlenko »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s