Portraits de Penhaligon’s… mais qui sont les 4 nouveaux?

Aux noms tellement évocateurs, The Uncompromising SOHAN, the Bewitching YASMINE, the Ruthless Countess DOROTHEA (mère de Lord George) accompagnée de son gigolo, le séduisant français Monsieur BEAUREGARD.

penhaligon's an affair to remember

Ils sont enfin arrivés tous les quatre dans les boutiques parisiennes de Penhaligon’s mais … attendez il y a un cinquième personnage mais vous ne pourrez le croiser qu’à Londres pour le moment et plus précisément chez Harrods.

Il s’appelle d’ailleurs Mr HARROD car ce parfum a été créé exprès pour Harrods.

MR HARROD
Photo de mon envoyée spéciale à Londres ….

Mais revenons à nos 4 portraits…

Venus d’Orient…

YASMINE ET SOHAN PENHALIGON'S

The Uncompromising SOHAN

Un homme d’affaire qui a réussi dans l’import/export de bijoux et autres babioles… Certains diront qu’il est au bon endroit au bon moment. Souvent, ses relations d’affaires se transforment en amitié et Lord George et Lady Blanche sont ravis d’accueillir une fois de plus ce visiteur. Il ne vient jamais les mains vides

Notes de tête: Poivre rose – Notes de coeur: Vétiver – Notes de fond: Oud

et cette fois son cadeau c’est tout simplement sa soeur the Bewitching YASMINE,  

on dit d’elle qu’elle a la nature pour alliée et qu’elle le sait. Elle est en effet d’une beauté rare … et froide. N’a-t-elle pas détourné de son épouse le fils du sultan de Brunei? N’aimait-elle pas nager la nuit complètement nue et monter des chevaux sauvages dans la chaleur flamboyante du désert égyptien ? Mais pour Yasmine maintenant : « L’Égypte fait désormais partie du passé. Je suis venue en Angleterre pour trouver un prétendant et je suis curieuse de mettre à nu les fruits de ce milieu tellement « sélect »… 

THE BEWITCHING YASMINE

Notes de tête: Jasmin – Notes de coeur: Encens – Notes de fond: Oud

et puis, la Comtesse et …le frenchie

countess dorothea et monsieur beauregard

 

The Ruthless Countess DOROTHEA (mère de Lord George)

Elle a un pêché mignon pour les jeunes hommes, les scones et le chantage. Je ne vous en dirai pas plus mais si ça vous dit elle est parfaitement évoquée ici dans un article très bien fait.

comtesse DorotheaThe Ruthless Countess DOROTHEA

Notes de tête: Bergamote – Notes de coeur: Huile de gingembre rouge – Notes de fond: Sherry et bois de cachemire

accompagnée de son …gigolo, le séduisant français Monsieur BEAUREGARD .

Penhaligon's Beauregard

Un opportuniste passé maître dans les aventures d’une seule nuit.

« Mais comment diable a-t-il réussi à s’introduire au sein de cette famille? »… Tous s’interrogent…

« Nous nous sommes rencontrés la comtesse et moi sur la Côte d’Azur… »

Ah cette fameuse French Riviera propice à toutes les fantaisies…

Bref il va falloir faire avec et en tous cas, on peut le comparer à ces averses parisiennes, dont nul ne sait quand elles arrivent ni quand elles s’en vont, mais … quand il pleut, il pleut fort!

Monsieur Beauregard

Notes de tête: Iris – Notes de cœur: Bois de santal – Notes de fond: Cannelle

 

Pour découvrir ces 4 délicieuses fragrances faites donc un tour chez Penhaligon’s, c’est la plus jolie des boutiques du faubourg St Honoré, celle où les flacons mythiques s’offrent à vous dès l’entrée trônant sur une table lumineuse de toute beauté.

Penhaligon'sMonsieur Beauregard

Et ce week end la boutique Penhaligon’s vous réserve une surprise, voyez plutôt:

penhaligon's table lumineuse

Juste un petit mot pour vous dire quel est celui qui, des quatre portraits, a gagné ma préférence.

Comme toujours chez Penhaligon’s, le choix est cornélien : leurs parfums sentent tous extrêmement bon et chacun a un charme particulier.

Mais après des heures quelques minutes d’hésitation et aussi surprenant que cela puisse paraître – j’ai choisi  l’un des deux parfums masculins: SOHAN, l’homme d’affaire oriental (je résiste difficilement à un parfum oriental).

Je le porte depuis quelques jours et je ne m’en lasse pas. 

En guise d’épilogue…

Penhaligon’s ne fait absolument aucune publicité et ce, dans aucun média. (La responsable de la boutique de la rue St Honoré m’a expliqué pourquoi mais là n’est pas le propos).

Du coup, j’ai parfois l’impression – mais je me trompe peut-être – que peu d’entre vous connaissent ces parfums car je ne vois passer avec le #penhaligon’s que peu d’articles sur la blogosphère, de photos sur instagram, de vidéos YouTube …

Comme c’est dommage! Dites-moi que je me trompe!

7 réflexions au sujet de « Portraits de Penhaligon’s… mais qui sont les 4 nouveaux? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s