En kiosque aujourd’hui le numéro 50 de Vanity Fair 

Un numéro qui évoque …

French Touch, le nouvel album en anglais de Carla Bruni (dont la sortie est prévue le 6 octobre) où elle revisite des titres mythiques comme « Winner takes it all” d’ABBA, ou “Miss you” des Rolling Stones

Matthieu Pigasse le banquier énarque de gauche, punk et anti-bourgeois qui dirige la puissante banque Lazard et investit dans l’Obs, le Monde et …les Inrocks! Et dans l’article vous apprendrez même que son meilleur ennemi est un certain Emmanuel Macron …

Johnny Depp … qui se retrouve au bord de la faillite…



Les travaux sur l’exploration cérébrale menés par Hugo Mercier, 25 ans, qui, voyant son grand père emporté par le néant d’Alzheimer, a levé des millions pour parvenir à mettre en place un dispositif réparant le sommeil profond …

Et puis bien sûr, 32 pages de mode sous le regard ému de Gloria Vanderbilt, qui, du haut de ses 93 ans reste l’indétronable reine de l’élégance.

Encore un numéro dans lequel je me plongerai avec plaisir (tout comme celui dont je vous avais parlé ici où étaient présentés ces 30 jeunes talents de moins de 30 ans).

Et vous? Vous avez l’intention de l’acheter ou pas?

Crédits photos : Image 7 

2 réflexions au sujet de « En kiosque aujourd’hui le numéro 50 de Vanity Fair  »

    1. Moi je l’ai toujours trouvée hyper sensuelle et glamourissime !
      Et en ce qui concerne Vanity Fair j’aime bien l’acheter de temps en temps (je trouve qu’il a un petit côté glamour qui me plaît beaucoup) 😊
      Belle soirée les matchin’ 😗

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s