ATOMIC BLONDE de David Leitch (2017)

Vous l’avez déjà vu ?

Cinéluctable

Affiche du film Atomic Blonde
1989, quelques jours avant la chute du mur, une super espionne du MI6 anglais est envoyée à Berlin pour récupérer une liste où figure le nom d’une taupe au sein de leur service.
Une information qui intéresse toutes les grandes agences de renseignements, de l’est comme de l’ouest. La castagne va pouvoir commencer.
Voilà donc le film pour lequel David Leitch, co-réalisateur de l’excellent John Wick, a quitté la saga menée tambour battant par Keanu Reeves. Ou, plutôt, voilà l’actrice… tant cet Atomic Blonde ne repose que sur les performances plastiques, saphiques et physiques de Charlize TestosTheron.
Pour la performance d’art dramatique vous repasserez car, entre deux bastons rugueuses et parfaitement chorégraphiée, la belle passe son temps à prendre la pause une cigarette entre les doigts ou à marcher dans la rue comme à un défilé de mode musical. A la manière du récent Baby Driver, le réalisateur…

Voir l’article original 165 mots de plus

8 réflexions au sujet de « ATOMIC BLONDE de David Leitch (2017) »

    1. Hi hi hi ! Trop drôle en effet !
      Les chroniques ciné de Cineluctable me plaisent beaucoup et j’aime bien en partager quelques unes ici.
      Il parle comme aujourd’hui de sorties récentes mais il lui arrive aussi d’évoquer des films très anciens (que tu n’auras peut-être pas connus mais dont je suis certaine que tu vas adorer les chroniques…)
      Bonne soirée

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s