Infections urinaires : Propolis et canneberge, une alternative aux antibiotiques

zenitude-profonde-le-mag-duab

Avec la chaleur, en été, le risque de cystite est plus élevé. Lancée à l’initiative du laboratoire Nutrivercell, l’étude clinique CYSDUA a permis, pour la première fois, de démontrer l’efficacité de DUAB®, complément alimentaire composé d’une association synergique brevetée de propolis et de canneberge.

On estime à 3 millions le nombre d’infections urinaires en France chaque année. Il s’agirait par ailleurs du second motif de prescription d’antibiotiques par les médecins.

Les cystites représenteraient l’une des infections les plus courantes chez les femmes et la résistance des bactéries aux antibiotiques rendent ces derniers de moins en moins efficaces contre ces infections urinaires récidivantes et chaque fois plus virulentes.

La plupart du temps, l’infection est déclenchée par : un manque d’hydratation (38% des femmes atteintes), un épisode de stress (28%) ou un rapport sexuel (16%).

Près de 1/5 des femmes concernées par la cystite en souffrent deux fois ou plus par an, le risque de récidive à 6 mois après une première infection étant de 24% .

La cystite à E. Coli représente 80% des cas et depuis quelques années, on observe un phénomène de résistance de cette bactérie à de nombreux antibiotiques.

L’utilisation d’une combinaison propolis /canneberge: une aide précieuse aux traitements classiques des infections urinaires.

Pour la première fois en 2016, une étude confirme le potentiel de l’association propolis/canneberge, d’une part pour prévenir et diminuer la récidive d’infection et d’autre part pour envisager une meilleure gestion de la prescription d’antibiotiques sur la bactérie responsable, particulièrement exposée au risque de mutation génétique, du fait de sa surexposition à ces médicaments.

Propolis et canneberge : un duo gagnant

La propolis est une substance collectée par les abeilles et mélangée à leurs sécrétions salivaires. Ce matériau constitue la couche protectrice de la ruche qui la préserve des agressions extérieures, qu’elles soient fongiques, bactériennes ou virales.

Les propriétés antimicrobiennes de la propolis :

  • in vitro, il a été montré que la propolis inhibe la croissance des micro-organismes et donc stoppe la croissance des bactéries.
  • In vivo, elle stimule le système immunitaire de l’hôte et permet une meilleure défense contre les bactéries.

La canneberge, airelle d’Amérique du nord, communément appelée outre Atlantique Cranberry est utilisée depuis plusieurs années en France, en complément des traitements médicamenteux. De nombreuses études s’intéressent à son action sur l’adhésion des bactéries E. coli sur les parois urinaires car ses substances actives appelées proanthocyanidines de type A (PAC A), freineraient de façon mécanique l’adhésion des E. coli aux parois de l’urètre et de la vessie.

DUAB® : Partenaire de l’antibiothérapie à l’efficacité démontrée

L’étude clinique Cysdua, dont les premiers résultats ont fait l’objet d’un poster commenté au dernier congrès de gynécologie du 7 décembre 2016 à Montpellier, a permis de confirmer pour la première fois l’efficacité d’une composition nutritionnelle naturelle sur une pathologie clairement définie.

Son objectif était de comparer la fréquence et le délai de survenue des cystites aiguës chez des femmes exposées aux cystites récidivantes consommant une association de propolis et canneberge (V.m.) (groupe Duab®) ou un placebo.

85 sujets ont participé à l’étude: 42 femmes incluses dans le groupe Duab® et 43 dans le groupe placebo. La bactérie la plus fréquemment identifiée dans les ECBU des deux groupes était E. coli.

Au bout de 90 jours d’essai :

  • le nombre total de cystites était significativement inférieur
  • l’augmentation du délai de survenue d’une nouvelle cystite était significativement inférieur

Comme le souligne le Pr Franck Bruyère, chef de service d’urologie du CHU de Tours et référent national sur la question des cystites récidivantes :

« L’étude Cysdua a permis d’établir que la prise d’une supplémentation en propolis et canneberge (V.m.), diminue significativement la fréquence des infections urinaires et retarde la survenue du prochain épisode de cystite. Elle confirme également que la consommation de canneberge et sa potentialisation par la propolis dans une composition galénique originale constitue une stratégie utile pour réduire la récurrence des épisodes de cystites et les prescriptions d’antibiotiques qui les accompagnent. C’est la première fois qu’un complément alimentaire démontre une telle efficacité sur ces différents points et cela ouvre de nouvelles perspectives ».

Infos pratiques

zenitude-profonde-le-mag-duab

Crédits photos : Nutrivercell

 

2 réflexions au sujet de « Infections urinaires : Propolis et canneberge, une alternative aux antibiotiques »

  1. Fort heureusement pour moi je be connais pas ce problème.
    J’en ai d’autres mais j’ai aussi la chance d’avoir un médecin à la maison.
    Bises Béatrice et merci pour les conseils.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s