Rencontre avec … DIDIER LONG, directeur du Théâtre de l’Atelier

– Un jour je serai journaliste …

-Et moi je serai directeur du théâtre de l’Atelier …

Petit extrait d’une conversation entre deux camarades dont le talent fut visiblement à la hauteur de leurs ambitions puisque l’un des deux, Didier Long, dirige aujourd’hui le Théâtre de l’Atelier tandis que l’autre (que Didier a récemment retrouvé grâce à la magie de Facebook), est devenu journaliste et vit dans le sud de la France…

Une fort jolie anecdote qui fait partie des petits secrets que nous a dévoilés Didier Long lors de l’entretien qui a suivi la visite du théâtre de l’Atelier.

Mais qui est Didier Long ?

Metteur en scène de théâtre, directeur artistique du Festival Pierres de Gorze puis du Festival de la Correspondance de Grignan,  nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres en 2010 il a pris la direction, en février 2015, du théâtre de l’Atelier.

L’Atelier est un petit (un peu plus de  600 places quand même) théâtre situé sur la jolie place Charles Dullin à deux pas de Montmartre.

Théâtre à taille humaine qui convient parfaitement à la personnalité de Didier Long (ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’il dirige CE théâtre) puisqu’il nous a confié que de tous les théâtres parisiens, celui-ci est exactement celui qui correspond à sa conception de l’activité théâtrale.

theatre de l'atelier salle

Car Didier avoue ne pas « courir après » les salles combles, pas plus qu’il n’est friand de ces pièces à succès phénoménal qui restent à l’affiche pendant des mois voire des années.

Sans dénigrer le moins du monde les théâtres dont c’est le « fond de commerce » et en reconnaissant que comme tout administrateur-gestionnaire, il doit s’arranger pour que la « balance » soit positive, Didier Long nous raconte qu’il choisit parmi les centaines de textes qu’il reçoit et qu’il s’efforce de lire même si, dès les premières lignes, il sait pertinemment si le projet correspond ou pas au genre de pièces qui se jouent au Théâtre de l’Atelier.

theatre de l 'atelier Didier Long 2

Et toujours le sourire charmeur pour nous proposer un jus d’orange en toute simplicité…

En fait, à l’Atelier, il est une tradition qui perdure depuis 1927, époque où ce fameux «Cartel des Quatre» (composé de Charles Dullin, Louis Jouvet, Gaston Baty et Georges Pitoëff) s’était donné pour mission de faire entendre des textes d’abord choisis pour leur qualité littéraire et non pour leur potentiel commercial. …

Et près d’un siècle plus tard Didier Long continue à œuvrer dans ce sens.

IMG_6514
Didier Long et le comédien Olivier  Saladin  ©bouchine

A l’entendre on sent bien qu’il adore son métier enfin «ses métiers» devrais-je dire car diriger l’Atelier ne lui a pas fait tourner le dos à son passé de metteur en scène et de comédien …

Aujourd’hui Didier Long a des projets plein la tête (jusqu’en fin 2017 c’est dire!) ce qui ne l’empêche pas d’envisager d’éventuelles « programmations imprévues » sinon « ce serait beaucoup trop triste » nous dit-il (toujours avec le sourire charmeur, l’aisance et surtout la détermination de celui qui est passionné par ce qu’il fait).

Olivier Saladin
Nous avons également eu le plaisir de rencontrer le comédien Olivier Saladin qui interprète le Dr Galvan dans la pièce Ancien malade des hôpitaux de Paris à l’affiche au Théâtre de l’Atelier

 

De nombreux projets en lien avec la mixité de ce Montmartre devenu pluri-culturel : collaborations avec des associations du quartier, ouverture en direction du jeune public (probablement avec le collège Yvonne Le Tac pour commencer, vu la proximité mais plus tard … plein de choses…) « ils faudrait que les jeunes découvrent davantage ce qu’est le théâtre « , des projets de création d’abonnements, et aussi de cartes « de voisinage » pour les habitants du quartier … ce quartier qu’il voit à la fois comme un village et en même temps comme un endroit où tous les continents se sont donnés rendez-vous …

IMG_6500

 « d’une rue à l’autre on change totalement de monde… »

 «Et la conséquence directe», poursuit Didier, «c’est la richesse du mélange de cultures induit par cette cohabitation de populations issues d’univers si différents »

Je ne saurais terminer cet article sans évoquer la soirée de jeudi prochain, DIS MOI, CHANTE-MOI D’OÙ TU VIENS … que j’ai déjà présentée en détails dans cette chronique pour Femmes références mais dont je voudrais vous toucher deux mots

Dis moi chante moi d'où tu viens le 30 juin 2016 à l'Atelier

 

Pourquoi cette soirée sera exceptionnelle ?

Peut-être grâce au texte Lampedusa Beach de Lina Prosa (traduit par Jean-Paul Manganaro) ou serait-ce parce que c’est la talentueuse comédienne Romane Bohringer qui se l’appropriera…ou peut-être encore à cause du chœur des Faitouch’ de l’Association les Musi’terriens qui interprètera des chansons de fête de tous les univers des membres de l’Association…

A moins que ça ne soit à cause de  l’engagement que symbolise toute la démarche puisque les bénéfices de la soirée seront versés à l’Association France Terre d’Asile

En fait je crois que c’est un peu pour toutes ces raisons !

Pas étonnant que Didier Long se soit impliqué dans ce projet et y entraîne « son » théâtre …

Tous les détails et les réservations sont ICI et je ne saurais que trop vous répéter que cette soirée est LA soirée de ce début d’été 2016.

J’ai hâte d’être à jeudi !

Je vous reparle très vite de tout ça et aussi des futures programmations du Théâtre de l’Atelier .

En attendant je vous envoie des bisous plein vos joues …

Infos pratiques:

Dis-moi, chante-moi d’où tu viens

le jeudi 30 juin 2016 à 21h au Théâtre de l’Atelier

Réservations ICI.

Advertisements

7 réflexions sur “Rencontre avec … DIDIER LONG, directeur du Théâtre de l’Atelier

  1. Encore une jolie mise en lumière de cet homme talentueux et passionné qu’est Didier Long .
    Et encore une fois dommage que Paris ne soit pas tout près.
    Mais peut-être aurons nous l’occasion de réserver pour l’une de ses représentations au cours d’une virée Parisienne. ..
    Merci Béatrice
    Bonne journée
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Béatrice,
    Merci pour l’interview de ce passionné de théâtre qui semble très abordable, tout comme le comédien d’ailleurs (que je reconnais bien mais dont j’oublie parfois le nom… :-(). As-tu évoqué avec lui, en aparté, les questions évoquées par Natila ? Peut-être un lien à créer puisqu’il partage bien son credo à propos des jeunes et du théâtre (bon, tu vas penser que je me mêle de ce qui ne me regarde pas… mais c’est mon côté « marieuse » qui reprend le dessus : mariage d’idées, de projets, de personnes.. au sens figuré… quoique ;-)).
    By, à bientôt;.
    Cat

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Cat,
      Il était assailli de questions et du coup j’ai préféré me faire « petite souris », l’écouter raconter son truc et prendre plein de photos… La prochaine fois peut-être …
      Belle journée à toi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s