Un kokedama… kesaco ?

J’en avais déjà entendu parler mais celui-là … c’est moi qui l’ai fait !

C’est à l’occasion d’une après-midi festive où la marque Hépar m’avait invitée à redécouvrir ses bienfaits que j’ai pu m’initier à l’art du Kokedama.

Le kokedama est une plante qui a pris racine dans une sphère de terreau que l’on a entourée de mousse (la mousse est maintenue par du fil de coton – vert évidemment )

Plus besoin de pot !

Et comme vous pouvez le constater, le résultat obtenu est fort esthétique.

La plante peut se suspendre au plafond ou s’accrocher au mur (il existe même des petits kokedama que l’on peut accrocher comme des magnets ) ou se poser sur une plaque d’ardoise (c’est ce que j’ai fait de la mienne qui trône sur mon bureau!)

Lors de l’atelier auquel j’ai eu le plaisir de participer, j’ai rencontré Adrien Bénard, qui s’est spécialisé dans l’art du Kokedama à son retour du Japon (car j’imagine que vous avez deviné que le Kokedama nous vient du pays du Soleil Levant).

Adrien Bénard est tellement passionné de Kokedama qu’il a développé un concept de terreau particulier sans argile favorisant la culture des kokedama et puis, en octobre 2014 il a décidé d’ouvrir au numéro 157 du boulevard Malesherbes, une jolie boutique, appelée Aquaphyte, où l’on peut évidemment trouver un très grand choix de ces plantes originales.

Après m’avoir aidée à faire une sphère bien ronde, Adrien et son assistant m’ont expliqué comment arroser ma plante (rien de plus simple, il faut juste, environ une fois par semaine, la poser – environ une vingtaine de minutes, le temps que l’eau soit absorbée – dans une soucoupe d’eau).

Il parait que si je m’en occupe correctement, le kokedama pourra tenir deux ou trois ans. (Après quoi il faudra refaire la sphère, car les nutriments qui se trouvent à l’intérieur du terreau auront été consommés).

Du coup, depuis que je l’ai ramenée à la maison, j’en prends grand soin et j’y fais attention comme à la prunelle de mes yeux.

(Je pense d’ailleurs très prochainement aller faire un tour à la boutique  Aquaphyte pour lui trouver une « copine » car j’ai comme l’impression qu’elle se sent seule …)

 

Ces plantes sont tellement originales, vous ne trouvez pas ?

Dites-moi, vous connaissiez les Kokedama ? Vous en avez déjà vus ? Vous en avez chez vous ?

Infos pratiques:

Boutique Aquaphyte 

157, Bld Malesherbes

75017 Paris

Tél. : +33 (0)156797566

M° Wagram ou Station Pont Cardinet

Du mardi au samedi 11h00 – 14h00 et 15h00 – 19h00

 

 

3 réflexions au sujet de « Un kokedama… kesaco ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s