Maintenant je sais voyager léger…(enfin à peu près)

Lors de mon récent weekend londonien, (pour ceux et celles qui auraient loupé l’un ou l’autre des deux épisodes c’est ICI et ICI ), Lætitia m’ayant avertie que nous allions certainement beaucoup marcher

et n’ayant eu ni le temps ni les moyens de me procurer la Samsonite format cabine Cosmolite de mes rêves, j’ai privilégié le côté pratique et pour la seconde fois de ma vie (la première c’était ICI) j’ai voyagé léger n’emportant que mon sac de voyage Lancel (acheté à Orly en urgence/dépannage il y a plus de 15 ans) et mon sac à main pliage en cuir couleur fauve (qui fait partie de mes Indispensables = chic, pratique & résistant)

Évidemment ce fut au prix de quelques sacrifices le sac de voyage n’étant pas extensible donc pas de changements de tenues à chaque sortie mais le principal y était et je me félicite de n’avoir rien eu besoin d’acheter en complément (bon en même temps j’étais chez ma fille aînée dont la salle de bains est une sorte d’annexe de Sephora!)

Une tenue confortable pour prendre le train: mon éternel pantalon noir mi sarouel mi jogger acheté au rayon homme de chez Zara il y a déjà quelques années mais qui dépanne parfaitement étant à la fois confortable, basique, assorti à tout et pas trop « cheap » niveau look.

Le t-shirt BaSh Strong Enough que je vous ai déjà montré ICI, (tout celà féminisé par boucles d’oreilles Satellite et la multitude de bracelets qui ne me quittent jamais ! Un gilet noir (old) boutonné mi laine mi coton ( un peu du genre Petit Bateau mais je crois bien

ob_9af52c_img-2294
Robe et gilet long COS et écharpe corail

qu’il vient de chez Camaieu où l’on trouve parfois de bons basiques…), réchauffé par un second gilet beaucoup plus long acheté chez COS l’hiver dernier (mais on en trouve un peu partout cet hiver) et bien sûr mon cache poussière en lin de chez Eva tralala qui ne me quitte presque jamais (j’aurais du en acheter deux) ainsi qu’une écharpe en cachemire – couleur corail pour la bonne mine – qui réchauffe n’importe quelle tenue.

 

 

 

 

A mes pieds, mes sneakers de chez Crime London qui ont fait leurs preuves et qui « passent » aussi avec une robe ample dans le genre « cool décalé « avec des jambières ou des

chaussettes à revers de fourrure…

En matière de robes, COS reste toujours mon plus grand ami).

Deux tenues qui m’ont permis de passer de l’Eurostar aux balades puis aux restaus branchés de Londres sans aucun problème.

J’avais emporté des escarpins noirs au cas où mais vu la distance que nous avons parcourue le premier jour, il m’a semblé plus sage de remettre les sneakers avec la robe et des collants fantaisie (toujours pour la féminité et pour éviter l’effet « bonne soeur « ) le lendemain. IMG_2187

En plus comme il pleuvait (eh oui on n’a pas eu le même temps les deux jours c’eut été trop beau!), les pavés des bords de la Tamise près du Tate Modern étaient glissants ce qui m’a confortée quant au bien fondé de ma décision.

 Lors de ce week-end, j’ai aussi expérimenté la trousse de toilette (et de produits make up) réduite à sa plus simple expression. 

ob_516c19_img-2300

Des mini formats super pratiques (souvent des échantillons dont j’ai récupéré les

contenants au lieu de les payer une blinde fortune chez Muji):

IMG_2468

 

deux mini serviettes de toilette (l’une pour le visage, l’autre pour … le reste; les serviettes dites « d’invité » étant d’un format parfait en l’occurence puisqu’elles se roulent en longueur et se glissent

ob_687f8c_img-2290
Mini serviettes roulées qui se casent partout

partout, valise ou sac) bien plus faciles à caser qu’une grande, le drap ou le peignoir de bain étant définitivement exclus de ce genre de mini voyages.

 

 

 

 

 

 

 

Les chaussons Isotoner – ou même leurs imitations vendues en Hypermarché – glissés

ob_87e9f9_img-2297
Chaussons en tissu

dans leur pochette – sont de tous mes voyages. Masque pour les yeux et Boules Quiess (vous ne savez jamais comment seront vos voisins) chargeurs, pochette contenant passeport, carte de crédit et carte européenne, billets, boîte à lentilles et à lunettes…Paréo pour s’envelopper entre salle de bain et chambre, pyjam’ et voilà! Minimum indispensable.

 

Pour le make up je suis toujours en quête d’une nouvelle pochette transparente (la mienne ayant rendu l’âme), à glisser dans la trousse de toilette.

Explication: moi quand je voyage, ayant depuis belle lurette abandonné l’option vanity (trop encombrant et difficile à caser où que ce soit), je répartis les affaires de toilette dans plusieurs petites trousses; IMG_2288j’en ai deux ou trois en tissu offertes par Petit Bateau il y a quelques années et une en plastique pour les choses humides. Je glisse toutes ces trousses dans une plus grande, MA trousse de toilette .

Ce système de pochettes-poupées russes me permet de sortir affaires de toilettes (brosse à dents, dentifrice, gel douche, pierre d’alun, coton tiges), produits capillaires, produits de soin, make up, au fur et à mesure de leur utilisation, sans être obligée de tout vider ou de fouiller désespérément à la recherche de la pierre d’alun.

Mais pour ranger:

  • les pinceaux de make up surtout celui dédié au fdt toujours plus ou moins humide ou porteur d un petit reste de fond de teint ,
  • les gants ou éponges humides

ou tout autre accessoire de ce genre,  il me faudrait une trousse plate, de la longueur de mon pinceau le plus long soit une vingtaine de centimètres, impérativement en plastique (cf. raison évoquées ci-dessus), à fermeture éclair dans l’idéal mais un système de pressions fera  l’affaire

Ni Sephora, ni Monoprix, ni Hemma, ni Het M n’en ont alors si vous avez un « tuyau », je suis preneuse…

En tous cas, quand je pense qu’il y a encore quelques années il était impensable que je me déplace sans une énorme valise pleine de « au cas où »….

Je suis donc comme le bon vin , je me bonifie avec l’âge (en tous cas pour ce qui est de l’organisation des bagages) et je compte sur vous pour me conter vos anecdotes : si vous voyagez plutôt avec « dix valises » ou juste avec un(e) pilote-case (je rigole toujours en pensant que c’est la nouvelle appellation du « baise-en-ville » non ?)…

Des bisous…

 

Advertisements

8 réflexions sur “Maintenant je sais voyager léger…(enfin à peu près)

    1. Hi hi j’étais comme ça moi aussi et c’est vrai que c’est rassurant De savoir qu’on « a tout »mais j’ai eu marre de passer un temps fou à préparer mes valises pour finalement n’utiliser qu’une infime partie des affaires..Bonne journée Patricia 😊

      J'aime

  1. Beaucoup de bonnes idées à retenir ! C’est sûr, le vanity en dehors d’un déplacement en voiture est vraiment à exclure et les petites pochettes de toutes sortes bien plus « casables »… Mais il y a une grande différence si l’on va chez des mais ou chez sa fille qui nous dépanne en tout !
    Nous avons une pochette en plastique récupérée après l’achat d’un maillot de bains – voilà ce qui vous reste à faire, le printemps arrive !

    J'aime

  2. Moi aussi le vanity j’ai fait une croix dessus depuis bien longtemps, j’en ai pourtant un de chez Delsey qui date de Mathusalem puisque offert par ma marraine pour mes 15 ans !!! et toujours impeccable! mais trop gros maintenant. Je le garde juste pour le souvenir et je fais comme toi, plein de petites pochettes différentes.
    Le seul truc que je n’oublie jamais : le lisseur pour les cheveux, et l’air de rien c’est petit mais ça prend de la place.
    Ne ris pas, il y a 10/15 ans, obsédée par mon poids, j’emportais la balance dans ma valise !! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s